Actualité
 
Avis de recrutement
POURQUOI PORTER DES LUNETTES ?
La Famille salésienne du Congo pleure le Père Dominique SIMONS
Publicité sur la médecine traditionnelle : Le C.S.A.C rappelle les responsables des médias à l’ordre.
Le Révérend Père Michel MAKONGA parle de l'Indulgence plénière
Célébration du bicentenaire de Don Bosco Le Pape François a accordé l'indulgence plénière
Dura lex, sed lex, Le président de l'Ordre des pharmaciens déchu de ses fonctions
Le Pharmacien FERDINAND NTUA est formel : « Il faut scinder le ministère de la Santé publique en deux autres distincts! »
CONSEIL PROVINCIAL DE L'ORDRE DES PHARMACIENS DE KINSHASA Lazare MAZOMBE, président sortant, va-t-il briguer un autre mandat ?
Lutte contre le VIH/SIDA dans l'enseignement secondaire congolais « Etoffer davantage le programme scolaire congolais en matière de lutte contre le VIH/SIDA ».
Message de l'UNESCO face au VIH/SIDA Savoir envoyer le bon message, éviter la stigmatisation et l'exclusion
Contribution à la recherche scientifique contre le VIH/SIDA, Le Prof Dr MVUMBI LELO déclare : « La recherche menée en RDC n'a pas connu le retentissement qu'on pouvait en attendre »
Le cri d'alarme de MSF/B
ONUSIDA : En avant pour l’objectif 90-90-90 d’ici à l’an 2020
PNLS, Quelles orientations pour la lutte contre le VIH/SIDA ?
Depuis plus de 32 ans, La RD Congo aboie, le SIDA passe !
30.000 observateurs électoraux à l'école de la CENCO
La fosse commune de MALUKU empoisonne l'atmosphère
ORDRE DES PHARMACIENS | Suspension préventive du Président du Conseil national
Lutte contre le VIH/SIDA dans l'enseignement secondaire congolais « Etoffer davantage le programme scolaire congolais en matière de lutte contre le VIH/SIDA ».

 

 

Tels sont les propos de Mr. Justin ILUNGA, administrateur du Complexe scolaire KANDE où sont organisés un cycle primaire et un cycle secondaire. Lui  même licencié en pédagogie appliquée option biologie, Mr ILUNGA déplore le fait que la lutte contre le VIH/SIDA et contre d'autres maladies émergentes ne soit pas suffisamment prise en compte dans l'ensemble de l'enseignement secondaire congolais. Voici ci  après l'intégralité de l'interview  qu'il a accordée à votre journal.

 

PSD : Monsieur l'Administrateur, en votre qualité de promoteur d'école, quel rôle entendez  vous jouer dans la lutte contre le VIH/SIDA ?

 

J.I : Merci de l'occasion que vous nous donnez de pouvoir nous exprimer sur cette question de lutte contre le VIH/SIDA. Quand on considère ce que représente cette pandémie pour la santé de la jeunesse en raison de la difficulté à lui trouver un traitement curatif, il n’y a personne qui peut rester insensible à la nécessité de contribuer à sauver les vies humaines ne fut-ce que par la prévention. Pour ma part,  j'entends contribuer à cette lutte ici à l'école en facilitant la sensibilisation de la population scolaire par tous les moyens possibles, grâce à l'insertion dans la grille horaire des séances ou des activités visant l'éducation et l'information sur le SIDA et sur les maladies sexuellement transmissibles.

 

PSD : Concrètement, qu'est ce qui se fait au niveau du CS KANDE ?

 

J.I : Au niveau de notre Complexe scolaire, nous organisons des conférences. Quelques fois, les professeurs de biologie et d'éducation à la vie en parlent aux élèves, mais évidemment pour moi cela est encore assez superficiel. Le programme scolaire ne prescrit pas grand-chose à ce sujet.

 

PSD : Disposez-vous de manuels d'éducation à la santé et à la lutte contre le VIH/SIDA adaptés à chaque niveau d'études ?

 

J.I : Non, malheureusement. Il n'existe aucun manuel approprié, pour aucun niveau d'études.

 

PSD : Est-ce que dans votre complexe scolaire, vous avez eu à enregistrer des cas de transmission de SIDA entre enseignants, entre enseignants et élèves, ou entre élèves eux-mêmes ?

 

J.I : Non, heureusement pour nous. Nous n'avons pas eu à déplorer de tels cas de décès.

 

PSD : Qu'est-ce que les écoles ne font pas et que vous souhaiteriez  voir se faire dans l'enseignement congolais ?

 

J.I : Je souhaite que pour toutes les classes du niveau secondaire le programme officiel puisse intégrer en bonne place des leçons ayant trait au VIH/SIDA et aux autres maladies soit émergentes soit celles sexuellement transmissibles.

 

PSD : Avez-vous un message particulier à adresser à ceux qui vont vous lire ?

 

J.I : Je souhaite que tous les opérateurs éducatifs se préoccupent de la lutte contre le VIH/SIDA dans le système scolaire congolais et que le programme officiel en tienne compte.

 

PSD : Merci, Monsieur l'Administrateur du CS KANDE.

 

PSD

Share PSD. Edition N°100 du 27 Avril 2015
   
 
 
   
 
A Propos de PSD   Actualité   Archives  
 
 
 
 
  Fermer
  Fermer
  Fermer