Actualité
 
Avis de recrutement
POURQUOI PORTER DES LUNETTES ?
La Famille salésienne du Congo pleure le Père Dominique SIMONS
Publicité sur la médecine traditionnelle : Le C.S.A.C rappelle les responsables des médias à l’ordre.
Le Révérend Père Michel MAKONGA parle de l'Indulgence plénière
Célébration du bicentenaire de Don Bosco Le Pape François a accordé l'indulgence plénière
Dura lex, sed lex, Le président de l'Ordre des pharmaciens déchu de ses fonctions
Le Pharmacien FERDINAND NTUA est formel : « Il faut scinder le ministère de la Santé publique en deux autres distincts! »
CONSEIL PROVINCIAL DE L'ORDRE DES PHARMACIENS DE KINSHASA Lazare MAZOMBE, président sortant, va-t-il briguer un autre mandat ?
Lutte contre le VIH/SIDA dans l'enseignement secondaire congolais « Etoffer davantage le programme scolaire congolais en matière de lutte contre le VIH/SIDA ».
Message de l'UNESCO face au VIH/SIDA Savoir envoyer le bon message, éviter la stigmatisation et l'exclusion
Contribution à la recherche scientifique contre le VIH/SIDA, Le Prof Dr MVUMBI LELO déclare : « La recherche menée en RDC n'a pas connu le retentissement qu'on pouvait en attendre »
Le cri d'alarme de MSF/B
ONUSIDA : En avant pour l’objectif 90-90-90 d’ici à l’an 2020
PNLS, Quelles orientations pour la lutte contre le VIH/SIDA ?
Depuis plus de 32 ans, La RD Congo aboie, le SIDA passe !
30.000 observateurs électoraux à l'école de la CENCO
La fosse commune de MALUKU empoisonne l'atmosphère
ORDRE DES PHARMACIENS | Suspension préventive du Président du Conseil national
30.000 observateurs électoraux à l'école de la CENCO

 

 

C'est par sa Commission Episcopale Justice et Paix (CEPJ)  que la Conférence Episcopale Nationale du Congo, la CENCO, a lancé, le 16 dernier, le projet d'observation électorale dénommé : BOKENGI BWA MAPONOMI. L'Eglise catholique de la RDC, cela est tout en son honneur, s'est toujours investie dans la création de conditions optimales d'harmonie et de paix dans toutes les opérations engageant l'avenir et la vie des Congolais. Et les prochaines échéances électorales qui s'annoncent pour le moins palpitantes, portent des défis et des germes susceptibles de favoriser la rupture de la paix et des équilibres fondamentaux de la société avec, au bout du compte, des hectolitres de sang répandus. L'Eglise anticipe pour mettre à la disposition de l'observation électorale, des observateurs familiarisés avec les standards internationaux des élections réellement démocratiques, l'usage et la gestion de nouvelles technologies de l'information et de la communication, ma gestion d'une mission électorale, la formation et le déploiement des observateurs électoraux et enfin, la production de rapports électoraux.

« Dans un environnement motivé bien des fois par la violence et l'accès au pouvoir par la force des armes, l'Eglise considère les élections démocratiques comme la voie pacifique de la démocratie, le signe de la légitimité pour l'exercice du pouvoir et un pas important sur le chemin de la consolidation de l'Etat de droit. Dans le contexte actuel de la RDC, les élections comportent un enjeu décisif de taille : il s'agit de la construction d'un Congo réellement démocratique, apaisé et porteur, grace à une politique de bonne gouvernance, de nouvelles (et réelles) possibilités de développement pour le peuple, » stipule le communiqué signé par le Père Clément Makiobo, secrétaire exécutif de la CEJP, qui lui-même, cite le Comité permanent de la CENCO dans Année électorale : que devons-nous faire ?

Le programme permanent d'éducation civique et électorale de l'Eglise catholique piloté par la Commission Episcopale Justice et Paix accompagne chaque processus électoral depuis 2003 et comporte deux volets : l'éducation civique et électorale et l'observation électorale. Cette dernière encourage des pratiques plus transparentes qui contribuent à la formation d'un électorat mieux informé et partant à la réduction des possibilités de fraudes et irrégularités avant, pendant et après les opérations. Notons qu'en 2006,la CENCO avait déployé 40.000 observateurs et en 2011 30340. Pour les élections à venir, elle compte en déployer 30600 dont 600 à long terme et 30.000 à court terme.

Il faut surtout noter que la CENCO reconnait à sa juste valeur le partenariat de l'USAID grâce auquel les différentes étapes électorales peuvent être observées avec bonheur, malgré les innombrables et souvent imprévisibles défis qui en jonchent le parcours.

 

MuataNkolombo

Share Muata Nkolomb. Edition N°100 du 27 Avril 2015
   
 
 
   
 
A Propos de PSD   Actualité   Archives  
 
 
 
 
  Fermer
  Fermer
  Fermer